Jacques Aumont présente ainsi ce séminaire qui se déroulera à Paris 7:
Après deux séminaires consacrés respectivement au réel, puis à l’invisible, on reviendra plus frontalement à une définition du cinéma comme image temporalisée susceptible de produire des effets visuels.
Tout film est reçu à un double niveau : celui de son existence visuelle, qui lui est consubstantielle ;
celui de la référence à une réalité, éventuellement imaginaire, qui est son ordinaire.

Votre site internet fait actuellement l'objet de modifications, toutes les fonctionnalités ne sont pas encore disponibles

X