Ce livre, qui vient de paraître aux Presses universitaires de Rennes, se présente comme une histoire politique des visibilités au carrefour de l’histoire du cinéma et de celle du catholicisme. Il interroge les modalités, à la fois pérennes, plurielles et souvent surprenantes, de projection, de visionnement, de critique, d’évaluation et de contestation des films par l’Église et ses fidèles dans la France du premier XXe siècle.

Votre site internet fait actuellement l'objet de modifications, toutes les fonctionnalités ne sont pas encore disponibles

X