Ces journées interrogeront les facultés historiographiques du cinéma de fiction. Au lieu de considérer que les œuvres d’art font d’abord sens au regard de l’histoire racontée et de rabattre leurs effets sur un contenu narratif manifeste, on tentera de montrer comment l’agencement entre des œuvres d’art citées, évoquées, déformées et des périodes artistiques hétérogènes compose un « moment d’histoire de l’art au cinéma) ».

Votre site internet fait actuellement l'objet de modifications, toutes les fonctionnalités ne sont pas encore disponibles

X