Historique de la revue MISE AU POINT, Cahiers de l’association française des enseignants chercheurs en cinéma et audiovisuel.

 

La revue numérique Mise Au Point, d’une périodicité annuelle, s’est tout d’abord intitulée LES CAHIERS DE L’AFECCAV. Créée en 2009, elle est l’émanation de l’Association Française des Enseignants Chercheurs en Cinéma et Audiovisuel qui l’héberge sur son site www.afeccav.org. Les numéros de 2009 La légitimation des objets filmiques en question, et de 2010 Cinémas du Monde, sont co-dirigés par Pierre Beylot, Michel Marie et Isabelle Le Corff, qui en est la rédactrice en chef. Une réflexion est menée en 2010 au sein du conseil d’administration de l’AFECCAV pour faire évoluer la revue. Les objectifs sont d’une part d’acquérir une plus grande visibilité en rendant les articles accessibles à la lecture au plus grand nombre, d’autre part de répondre aux exigences académiques de publication d’une revue scientifique. La revue est, à ces fins, structurée en trois rubriques : un dossier thématique, une rubrique de varia et une rubrique de recensions d’ouvrages étrangers. Un conseil éditorial et un conseil scientifique sont également mis en place. Le conseil éditorial est formé exclusivement de membres du conseil d’administration, dont la présidente de l’AFECCAV, Geneviève Sellier, co-directrice de publication, Isabelle Le Corff, co-directrice de publication et rédactrice en chef, Martin Barnier, rédacteur en chef adjoint, Marie-France Chambat-Houillon, Laurent Jullier, Raphaëlle Moine, Jacqueline Nacache et Guillaume Soulez. Le conseil scientifique s’enrichit progressivement de professeurs d’universités français et étrangers. Guillaume Soulez dirige le dossier thématique du troisième numéro : Sérialité, densités et singularités. Ce numéro paraît sur le site de l’Afeccav en 2011. La revue LES CAHIERS DE L’AFECCAV est classée AERES en octobre 2011, et le dossier déposé auprès du portail de revues du CNRS revues.org aboutit favorablement quelques mois plus tard. La revue de l’AFECCAV, répondant aux exigences de qualité d’une revue scientifique, accédera à la plateforme électronique Revues.org du CLEO (Centre pour l’édition électronique ouverte) à partir du quatrième numéro, à condition toutefois de changer de nom, et de produire des articles en français et en anglais. Le conseil d’administration décide du nouveau nom de la revue : MISE AU POINT, Cahiers de l’association française des enseignants chercheurs en cinéma et audiovisuel.

Le numéro 4 de Mise Au Point, Tribulations numériques du cinéma et de l’audiovisuel à l’amorce du 21ème siècle, dirigé par Kira Kitsopanidou et Joël Augros, est mis en ligne à l’adresse http://map.revues.org/ en août 2012. Les numéros 1, 2 et 3 rejoignent bientôt le numéro 4 sur la plateforme numérique. À l’issue de l’année 2012, la revue peut d’ores et déjà se féliciter d’avoir suscité la curiosité de 5558 visiteurs différents, en provenance de France mais également d’autres pays européens ainsi que des États-Unis, de la Chine, du Canada etc, ce qui confirme la portée internationale de la revue. À partir de 2013 MISE AU POINT apparaît dans le bouquet Open Freemium et est intégrée dans les catalogues et les outils de découverte des bibliothèques universitaires. Le conseil éditorial est renouvelé pour une durée de cinq ans. Raphaëlle Moine, Jacqueline Nacache, appelées à d’autres fonctions, sont remplacées par Joël Augros et Gwénaëlle Le Gras. Le dossier thématique de 2013, Le Cinéma européen et les langues, est co-dirigé par Martin Barnier et Isabelle Le Corff. Le principe d’une revue en ligne permet que chaque article soit visité indépendamment des autres, et que les nouveaux numéros s’ajoutent aux précédents sans les rendre obsolètes. Le nombre de visiteurs croît de manière remarquable en 2013 et totalise 21355 visiteurs différents. Le numéro de 2014, Quoi de neuf sur les stars, dirigé par Gwénaëlle Le Gras, confirme l’intérêt des lecteurs pour la revue de l’AFECCAV. Avec une moyenne supérieure à 2500 visites par mois, MISE AU POINT totalisera en 2014 un nombre de visiteurs différents supérieur à 30000.

Contenus et politique éditoriale de MISE AU POINT, Cahiers de l’association française des enseignants chercheurs en cinéma et audiovisuel :

Chaque numéro comprend un dossier thématique, dirigé par des membres du comité éditorial ou par des membres invités, une rubrique « varia » qui propose des articles sans lien avec la thématique du dossier, et une rubrique notes de lecture d’ouvrages publiés récemment à l’étranger dans les champs du cinéma et de l’audiovisuel. Le dossier thématique comprend une introduction visant à mettre en lumière les enjeux du sujet ainsi que les contributions faites par les auteurs. Nous accueillons les articles hors thématique dans notre rubrique varia. Les propositions pour le dossier thématique et pour la rubrique varia doivent comprendre un abstract d’environ 500 mots présentant la problématique du projet ainsi que le nom et les coordonnées de l’auteur. Les articles proposés ne doivent pas faire l’objet d’une autre publication ou être soumis pour publication dans une autre revue. Les auteurs s’engagent à conserver l’exclusivité des droits de leur article à la revue MAP pendant toute la période qui va de la soumission à la publication ou à son refus.

D’une longueur de 5000 à 8000 mots, les articles sont écrits en français ou en anglais et comprennent une bibliographie. Ils doivent être adressés au comité éditorial, accompagnés d’un document comportant le nom de l’auteur, ses coordonnées, un abstract en français et en anglais, une liste de mots-clés en français et en anglais et une courte biographie.

Tous les articles sont expertisés en double aveugle par des membres du comité scientifique international de la revue. Dans un délai de trois mois, les auteurs ayant soumis un article reçoivent une synthèse des rapports d’expertise anonymes, avec des suggestions de modifications. Les membres du comité éditorial décident in fine de la publication des articles. Les articles publiés expriment les opinions de leurs auteurs et ne reflètent aucunement les opinions des membres du comité éditorial.